Marie-Laure Guislain

Marie-Laure GUISLAIN - Conférence gesticulée "Désenvoutement ou le néolibéralisme va-t-il mourir ?"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 1h30
  • Publics : Au moins 40 personnes
  • Création : 2021

Mots-Clés

Capitalisme, Multinationales, Néolibéralisme

Gesticulant.e

  • Localisation : 75011, Paris

==> Contacter Marie-Laure Guislain

==> Découvrir Marie-Laure Guislain

Les prochaines dates

    Dans la conférence gesticulée « Désenvoutement ou le néolibéralisme va-t-il mourir et comment faire pour que ça aille plus vite ? », du même titre que son livre (https://editionsatelier.com/boutique/accueil/75-le-neoliberalisme-va-t-il-mourir–9782708246119.html) , Marie-Laure Guislain (de Allumeuses.bzz) explore de manière ludique les rouages complexes du système néolibéral néocolonial patriarcal. A travers ses danses, ses chants et ses récits de luttes collectives, elle évoque diverses pistes d’actions pour sortir du système, pour s’en désenvoûter.

    Elle revient sur ses enquêtes auprès d’esclaves modernes du textiles, du bâtiment, des cosmétiques… afin que chacun.e puisse ressentir dans ses tripes les conséquences néfastes du système sur celleux qu’il affecte le plus et, qui sait, y trouver comme elle un moteur d’action pour vivre et agir comme si nous étions déjà dans un monde respectueux du vivant.

    Elle évoque aussi les actions en justice contre Lafarge, Vinci, Bolloré, Samsung, Auchan, Bnp, Yves Rocher, Perenco… qu’elle a menées à Sherpa, ou le plaidoyer pour l’adoption de la loi sur le devoir de vigilance des multinationales. Elle encourage actuellement à travers la cocréation de l’espace de travail collaboratif «Droits et Mouvements sociaux » l’accessibilité et la démocratisation de la stratégie juridique pour les collectifs, afin de renforcer le mouvement social.

    Enfin, depuis un épisode de « burn out militant » et « de trauma vicariant », Marie-Laure étudie les facteurs qui mènent des milliers de militant.e.s à l’épuisement et empêchent les luttes de se pérenniser. Elle propose alors de désenvoûter aussi nos organisations des injonctions néolibérales à la productivité ou au sens de l’urgence. Elle invite alors, comme elle le fait auprès des collectifs que son association Allumeuses accompagne pour sortir de l’épuisement, à cultiver des antidotes à la «culture du burn-out » pour remettre du soin à tous les niveaux et ainsi retrouver  de la force, de la joie militante et de l’espoir.

     

    La conférence gesticulée peut être suivie d’échanges sur le sujet, et/ou d’ateliers:

    • sur comment  passer de l’épuisement militant au soin à tous les niveaux, et cultiver la joie militante pour créer un militantisme régénératif, qui permettrait de pérenniser le mouvement social.
    • de désenvoutement du système néolibéral néocolonial patriarcal, avec une prise de conscience de la présence des valeurs du système dans nos corps et collectifs, de comment s’en libérer et cultiver d’autres valeurs antidotes.
    • sur comment rendre accessible le droit, le faire valoir et le créer, pour contribuer à changer le système et renforcer les luttes avec la stratégie juridique.

    L’association Allumeuses accompagne également les collectifs sur le long terme pour sortir de l’épuisement militant avec un programme d’ateliers sur 6 mois pour pratiquer une autre culture de travail.

     

    • Résumé des ateliers ponctuels:
    1. Atelier « Réinventer nos luttes, de l’épuisement militant au soin » :

    Dans cet atelier donné par l’association Allumeuses.bzz (qui accompagne les collectifs pour sortir de l’épuisement), on explore en petits groupes les facteurs d’épuisement, qui mènent parfois à des burn out militants ou des traumas par ricochet (ou vicariants) avec des outils d’éducation populaire (dont la roue du burn out). On pratique des changements possibles à mettre en place dans nos vies et nos collectifs pour remettre du soin et de la joie militante à tous les niveaux dans nos façons d’agir, pour transformer la culture du burn out en une culture de travail soutenable sur le long terme ou un « militantisme régénératif », et ainsi renforcer nos luttes.

    2. Atelier de « Désenvoutement du système » :

    Cet atelier de « désenvoûtement » du système donné par Marie-Laure Guislain de l’association Allumeuses.bzz après sa conférence gesticulée du même nom, est un des ateliers du programme d’accompagnement des collectifs d’Allumeuses pour changer de culture de travail et sortir de l’épuisement. On y explore de manière participative l’impact que les caractéristiques du système néolibéral néocolonial patriarcal ont dans nos vies et nos collectifs (comme la productivité, l’urgence, le perfectionnisme, la binarité…telles que les décrit Tema Okun sur whitesupremacyculture.home, et transmis par Sheila Ménon à Ulexprojects.org), et on commence à cultiver des antidotes pour sortir de l’épuisement collectivement, renforcer nos luttes et coconstruire une culture plus respectueuse du vivant.

     

    • Résumés plus courts de la conférence gesticulée :

    Dans la conférence gesticulée « Désenvoutement ou le néolibéralisme va-t-il mourir et comment faire pour que ça aille plus vite ? », Marie-Laure Guislain de l’association Allumeuses.bzz, explore comment sortir des forces destructrices du système néolibéral néocolonial patriarcal, à travers ses danses, ses chants et ses récits de luttes collectives et notamment des actions en justice contre des multinationales qu’elle a menées pendant dix ans. Elle donne aussi l’exemple de l’espace de travail collaboratif « Droits et Mouvements sociaux » qui rend la stratégie juridique accessible à tous les collectifs, pour qu’elle soit au service du mouvement social.

    Aussi, depuis un épisode de « burn out militant » et « de trauma vicariant », Marie-Laure étudie les facteurs qui mènent des milliers de militant.e.s à l’épuisement et empêchent les luttes de se pérenniser. Elle propose alors de désenvoûter nos corps et nos organisations des injonctions néolibérales à la productivité ou au sens de l’urgence. Elle invite enfin, comme elle le fait auprès des collectifs que son association Allumeuses accompagne pour sortir de l’épuisement, à cultiver des antidotes à la « culture du burn-out » pour remettre du soin à tous les niveaux et ainsi retrouver force et espoir.

    • Résumé encore plus court :

    A travers ses danses, ses chants et ses récits de luttes collectives, Marie-Laure Guislain (d’Allumeuses.bzz) explore les rouages du système néolibéral, néocolonial, patriarcal et comment s’en désenvouter. Elle revient sur ses enquêtes auprès d’esclaves modernes victimes de l’activité de multinationales, afin d’y trouver un moteur d’action pour vivre et agir comme si nous étions déjà dans un monde respectueux du vivant.

    Elle encourage aussi la démocratisation de la stratégie juridique afin de renforcer le mouvement social.

    Elle étudie enfin les facteurs qui mènent à l’épuisement et empêchent les luttes de se pérenniser. Elle invite, comme elle le fait auprès des collectifs qu’Allumeuses accompagne, à se désenvouter du système, à passer de l’épuisement au soin, pour changer de culture militante et ainsi retrouver force et espoir.

    • Résumé encore plus court selon les besoins pour la com:

    A travers ses danses, ses chants et ses récits de luttes collectives, Marie-Laure Guislain (d’Allumeuses.bzz) explore les rouages du système néolibéral, néocolonial, patriarcal et des pistes d’actions pour s’en désenvouter. Elle encourage aussi la démocratisation de la stratégie juridique afin de renforcer le mouvement social.

    Elle invite enfin, comme elle le fait auprès des collectifs qu’Allumeuses accompagne, à se désenvouter du système, à passer de l’épuisement au soin, pour changer de culture militante et ainsi retrouver force et espoir.

    Galerie Médias

    • Extrait vidéo du spectacle : https://lstu.fr/desenvoutement-2
    • Programmes des résistances été 2023: http://lesresistantes2023.fr/programme/avec la conférence gesticulée samedi 4 Août, et ateliers sortir de l’épuisement et désenvoutement
    • Programme des rencontres paysannes et rurales à Bure, https://terresdeluttes.fr/event/rencontres-luttes-paysannes-et-rurales/ et ateliers sortir de l’épuisement et désenvoutement https://bureburebure.info/wp-content/uploads/2023/08/FR_PROG_A4_V2.pdf

     

    • Extrait de la conférence également dans l’émission de Médiapart « Espace de Travail » sur l’épuisement militant. Comment changer de culture et d’organisation du travail avec Priscillia Ludosky et ML Guislain : https://vimeo.com/834069766/0e7d174681

     

     

    • Interview de ML Guislain dans la revue Silence sur comment passer de l’épuisement au soin dans nos luttes : https://www.revuesilence.net/numeros/530-Prendre-soin-de-nous-dans-les-luttes/epuisement-en-milieu-militant-une-realite-mais-pas-une-fatalite

     

     

     

    • Le lien vers la table ronde où j’ai eu le plaisir d’intervenir auprès de Hala Luz de l’asso une Idée dans la tête, Priscillia Ludosky de Démocratie Ouverte, lanceuse de la pétition Gilets jaunes et autres, et Arthur Bruault Moreau sur son livre le Syndrome du patron de gauche : https://www.youtube.com/watch?v=uHP_kzDtGF0, au cours d’un week end pour réinventer nos luttes en passant de l’épuisement au soin, organisée par Allumeuses.bzz, en collaboration avec Les voix éclairées, La maison ouverte et Ressources alternatives.

     

     

     

     

     

     

    • Interview de ML Guislain sur la mobilisation artistique créé dans le cadre du collectif le Bruit qui court, avec d’autres collectifs, contre le système d’esclavage moderne généré par la coupe du monde :

    Bfm : https://lstu.fr/mobartistiquecontrecoupe

    Vu : https://www.facebook.com/watch/?v=439729121682122

    Document(s) technique(s)