Archives de catégorie : Santé & Travail social

Sujet sensible : l’urgence de l’entre deux en travail social

 Une conférence gesticulée de : Laëtitia DEGOUYS

Dans la formation, dans le grand monde du travail social, ils ont inventé un truc génial. Ils disaient qu’avant on faisait bien notre boulot mais qu’en faisant la même chose avec les référentiels, les procédures, on allait encore faire mieux. On y a cru. C’était sans compter que l’être humain ne se laisse pas aussi facilement que ça enfermer dans les 1001 cases des référentiels. Il faudrait le hacher, l’émietter, le saucissonner, l’atomiser, le découper façon puzzle. Et il résiste, le bougre. Laissons faire ce qui ne s’enferme pas, qui prend la liberté d’échapper à la surveillance, au contrôle. Laissons-le puis revendiquons le ensemble pour oser prendre des chemins de traverse. Tu viens avec moi ? On va aller voir ce qui peut bien se tramer là-bas dans l’entre deux.

 

Parents dans la Mêlée

Transformer l’essai avec nos ados

Une conférence d’Isabelle PENIN

Notre enfant chéri, chair de notre chair, objet de notre attention, projection de notre réussite parentale aborde la phase très médiatisée que représente  l’adolescence.

Aux premiers signes de changement comportemental, plus averti que jamais que nous risquons gros, nous pouvons compter sur les conseils avisés qui pleuvent sur les parents d’ados :  Gardez votre calme! Rappelez vous que ce n’est qu’une passade! Acceptez d’avoir le mauvais rôle!

Autant d’injonctions qui laissent entendre que vous êtes d’une neutralité parentale à toute épreuve, au service continu de votre rejeton. Mais nous, adultes? Qui sommes nous à ce moment de la partie?

A 12 ans, ma fille a intégré une équipe de rugby. En la voyant s’entraîner, j’ai eu une révélation. L’apparent chaos que représentait ce sport pour une profane telle que moi, doublé de la ferme volonté de ces jeunes sportifs à vouloir poser leur ballon derrière la ligne, m’a immédiatement fait penser à l’adolescence. Donc, à peine en vue du collège: Début du match.

Pour nos enfants, l’objectif est clair : passer les lignes pour marquer l’essai.  L’essai de l’indépendance, de la maturité, l’essai de la vie d’adulte qui s’annonce. Pour se faire, ils ont un allié de poids qui est aussi leur pire ennemi : la cohorte d’hormones et de neurotransmetteurs qui régulent la majeure partie de leur développement.

Une évidence m’est apparue en rendez-vous de médiation familiale. Les parents que j’ai devant moi ne se contentent pas de ce match. Ils pratiquent d’autres sports en même temps. Certains participent à un course d’endurance avec leurs propres parents, d’autres viennent d’entendre sonner le premier round de la fin d’une union, d’autres encore entament la deuxième discipline de leur triathlon professionnel. Bref, le parent n’est pas un bouclier de percussion, inerte et voué à l’entraînement des joueurs. Il a aussi sa vie à gérer tout en assumant les phases de développement de ses enfants.

La question est : sortira-t-il indemne de ce match en particulier et parviendra-t-il à transformer l’essai ? Parents dans la mêlée est un spectacle pour les parents (et pour leurs grands enfants) pour faire le tour des fondamentaux, car on ne se lance pas dans un match sans connaître les règles et les techniques de jeu. C’est un « Viva ! » aux parents qui participent à toutes les épreuves en même temps mais aussi un rappel que le sport prône le collectif au moment même ou notre société glorifie l’individualisme.

« Je ne suis pas là pour vous écouter »

ou la démission de la psychiatrie face au capitalisme

Une conférence gesticulée de Fethi BRETEL

Suite au mouvement désaliéniste d’après-guerre, émerge en France une pratique psychiatrique humaniste, vite menacée par le virage libéral des politiques publiques. Suivez le parcours d’un psychiatre de l’an 2000 qui, à travers sa pratique hospitalière, s’est retrouvé à naviguer à contre-courant du tout-cerveau, du tout-médicament et du tout-sécuritaire … Continuer la lecture de « Je ne suis pas là pour vous écouter »

On est pas des bêtes

… une autre histoire de l’inclusion scolaire

Une conférence gesticulée de Vgarou, aka Sébastien MONIE :

Permettre à un enfant en situation de handicap de profiter pleinement de sa scolarisation, c’est très gratifiant mais ça ne remplit pas le frigo,sans compter tous les désagréments qu’on subit dans cette jungle régie par le néo-management.

Ou comment à force d’être considéré comme du bétail, on en arrive au burn-out ?
On n’est pas des bêtes : une conférence gesticulée qui a du chien !

____________________________________________________________________________________

Suite à mon burn out en février 2019, j’ai monté cette conférence gesticulée avec L’Ardeur pour mettre en lumière la réalité méconnue et cachée d’un AESH,
ainsi que livrer mon analyse de ce qui pend au nez de l’Education Nationale : sa destruction avant privatisation… l’handicap servant de clous sur son cercueil…

 

Pour illustrer et égayer un peu tout ça, nous parlerons un peu de secourisme et aussi de ma passion pour les animaux

 

 

Héritage(s) au pays de l’éducation populaire : Que reste-t-il de nos colos?

Une conférence gesticulée de Alice Trolet

Dans cette conférence gesticulée, je vous parle d’Héritage-S : familial, politique, collectif ou imaginaire… des valeurs humanistes de ma mère et de ma grand-mère, de mon contexte personnel aussi, qui m’ont amenée, pas à pas, sur le chemin des colonie de vacances…

Et puis, je vous parle d’Alice… et de mon pays des merveilles à moi : l’éducation populaire !!! C’est en retraversant le conte de Lewis Caroll, que je vous ra-conte ma propre aventure dans ce champ professionnel si particulier qu’est l’animation socioculturelle.

Aussi, je questionne dans cette conférence, l’éducation populaire et son évolution, qui  portent selon moi – pour chacun et chacune d’entre nous – un imaginaire bien particulier : héritage de notre vécu, de nos perceptions et de nos utopies personnelles sans doutes…

Entre histoire, théâtre et politique : Que reste-t-il de nos colos ? après plus de 150 ans d’Histoire républicaine… et libérale !

Parce que mon expérience au sein d’une fédération nationale d’éducation populaire m’a permis de comprendre qu’elle ne se situe pas – ou plus ?! – là où l’on nous dit qu’elle est !…

Je cherche ici, à soulever les lièvres – ou les lapins blancs !!! – qui nous font miroiter des valeurs démocratiques et d’émancipations alors que le rôle de ces associations a profondément changé depuis leurs créations…

Malgré des peurs, des doutes et quelques moments de solitude, je vous livre donc mon analyse sur les pratiques internes d’une structure – une institution – qui  joue sur nos espoirs et utopies pour mieux nous manipuler et nous diviser…

Pour autant, l’éducation populaire reste selon moi un outil d’émancipation incontestable, et c’est à nous de nous le réapproprier et en faire ce que nous souhaitons…

La politique de la rustine

Une conférence de Céline Callot

Lutte contre le chômage, insertion professionnelle, lien social, santé, réchauffement climatique, il n’est pas un problème qu’on ne peut pas résoudre avec un vélo ! Pendant des années, j’ai souhaité partager cette conviction en animant des ateliers vélo dans “les quartiers”, dans le cadre de la politique de la Ville.

Après avoir pris 4000 kilomètres de recul sur la situation, je m’interroge. Toutes mes bonnes intentions m’ont-elles vraiment permis de changer quelque chose ? Les bonnes intentions… elles font partie du bagage avec lequel on arrive quelque part. Dans ce bagage, il y a aussi des représentations, des repères, des croyances qui ne sont pas sans impact.

Cette conférence gesticulée est un voyage, à travers lequel je vous propose de découvrir…
d’où j’arrive : la position inconfortable d’une bourgeoise qui veut agir sur “les quartiers”… avec des rustines ;
les détours où je me suis mise à douter : des lectures, des réflexions sur l’Afrique et des affiches de lapin qui mettent en lumière les illusions avec lesquelles les institutions nous bercent… et nous nous berçons nous-mêmes ;
… et les quelques étapes qui m’ont permis de mieux redémarrer et enfin la direction dans laquelle je souhaite aller à l’avenir.

Ces opérateurs qui nous brouillent l’écoute

Conférence gesticulée réalisée par Alexandre CHAUVIN

Dans cette conférence j’utilise mes (nombreux) accidents et problèmes de santé (jamais graves mais souvent ridicules…) pour illustrer différentes techniques de manipulation utilisées tant dans le commerce (mon métier) qu’en politique à plus grande échelle.

L’habit fait il le moine ? Changer d’avis : si facile ? Les leurres, la propagande, etc.

Je profite également de mon parcours professionnel pour aborder plus superficiellement quelques sujets comme l’Europe et la concurrence, la santé, et les conditions de travail.

Voici la conférence lors de la première présentation en 2018.

La nouvelle version a été enrichie sur les conseils des premiers « testeurs » !

Vous êtes libre de la visionner, et bien sur de m’inviter si vous connaissez un lieu où je pourrai la produire !

Psycho : Quand c’est Trope, c’est Trop.

De la nationalisation de BigPharma.

Quand un grain de sable s’invite, sous la forme d’un neuroleptique, dans le cerveau d’un salarié de BigPharma au psychisme jusque-là formaté.

Cette conférence gesticulée nous invite à partager le parcours d’un scientifique dans le domaine de l’industrie pharmaceutique. Son parcours professionnel et intime dans cette industrie en pleine mutation post-industrielle le conduit  à réfléchir sur la propriété, le capitalisme. La nationalisation lui devient nécessaire à la ré-appropriation des procédés pharma-ceutiques par les citoyens.

Pour résister, il fait ses armes en poésie…Ses grands enfants lui font remarquer : « Regarde comment c’est dehors ! » Alors, il va y regarder de plus près, sur le marché de Corbeil-Essonnes. Présenté à Gheza, un tzigane de la communauté Rrom, par ses amis poètes, il entreprend la compilation de son dossier de demande de logement. Il s’organise au sein d’une première association.

Le succès de  ce premier accompagnement, d’un « laissé pour compte » bouleverse intensément sa compréhension du monde. Le grain de sable devient sablier. Les associations psychiques font le reste. Se ressentant également, « laissé pour compte » dans l’univers de BigPharma, il devise.

Il explore maintenant les rapports d’activités des entreprises du CAC40 et les dossiers administratifs de demande de logement, de domiciliation. Toujours en activité, ses adducteurs résistent aux grands écarts qu’il pratique maintenant chaque semaine de l’année.

La conférence est donnée « sous chapeau » qui est reversé à l’association Citoyen en Seine  (CenS) qui associe écologie et accompagnement des gens, dans le collectif ACCES, Accueil Civique Culturel Economique et Social.

Salauds de pauvres !

Conférence gesticulée réalisée par Cécile

« Durant mon année de CM1 j’ai vécu deux événements marquants : j’ai découvert « Alice aux Pays des Merveilles » et j’ai attrapé des poux…
Aujourd’hui, devenue assistante sociale, je m’interroge sur la stigmatisation de la pauvreté ; de ses tenants et aboutissants au sein de notre système dominé par le modèle capitaliste.
Pour ce faire, je vais de nouveau suivre Alice dans ses aventures.
Prêts à sauter dans le terrier ?

 

 

Itinéraire d’une sale gosse – de l’enfance inadaptée à la pédagogie sociale

Conférence gesticulée réalisée par Mélody Dababi
L’éducation en tant qu’adaptation à la norme sociale fait de l’enfance la matrice des discriminations à partir de laquelle s’acquièrent, se reproduisent et se superposent les schémas de domination qui structurent notre société.
En faisant vibrer son vécu et son expérience en résonance avec les apports philosophiques de grands pédagogues, Mélody déploie sur scène une démonstration de pédagogie sociale sur un grouve enragé. Une conférence pour penser les blessures de l’enfance et interroger la place des enfants dans notre société.

Contenus abordés :
– Bases pratiques et théoriques de la Pédagogie Sociale
– Comprendre les différents types de pédagogie :
traditionnelle – nouvelle – sociale
– L’héritage des grands pédagogues sociaux  :
Freinet – Korczak – Freire
– Pratiques et postures du pédagogue social à partir d’exemples de pratiques
– Âgisme
– Des pistes concrètes pour avancer!

Après le spectacle possibilité d’ échanges avec le public
et de répondre aux différentes questions liées au contenus abordés.

Une table presse est proposé pour poursuivre les échanges.

Harry Potiche. Féminisme et bipolarité à Poudlard

Conférence gesticulée réalisée par Ludivine LALARA

L’histoire de Harry Potter sera le prétexte pour parler de féminisme et de maladie mentale. Le lien sera fait par l’utilisation de l’insulte « folle » et « sorcière » pour décrédibiliser les femmes aux comportements jugés hors norme à travers l’histoire. Continuer la lecture de Harry Potiche. Féminisme et bipolarité à Poudlard

Famille à la Masse

Conférence gesticulée réalisée par Isabelle Penin

Je suis médiatrice familiale.
C’est un métier assez mal connu qui mérite toujours quelques explications. Au début, je m’attachais à tenter de définir en quelques mots la « médiation ». Peu à peu, je me suis aperçue que le mot le plus difficile à définir était plutôt « familial ».
C’est vrai c’est quoi une famille ? Comment ça se construit ? Où ça commence et où ça finit ? Continuer la lecture de Famille à la Masse