Archives de catégorie : Alternatives économiques & sociales

Et si je refusais de m’insérer ?

Une conférence de William TOURNIER

Une autre histoire de la solidarité …

Depuis tout petit on me demande de me tenir à ma place, sans jamais me parler de classe … On a dit «  Arrête de  gesticuler, tu changeras pas le monde ! ». Devoir d’insolence oblige, j’ai pris la route en sens inverse !
Continuer la lecture de Et si je refusais de m’insérer ?

L’Économie sociale et solitaire

Une conférence d’Irena HAVLICEK

 » Margaret Thatcher a menti : il y a une alternative. C’est l’économie sociale et solidaire. En tout cas moi, j’y ai cru. A mort. Et puis, chemin faisant, j’ai vu que ce n’était pas gagné… Car le capitalisme est déjà sur le coup. Et sous couvert de social et de solidarité, on veut nous faire gober de drôles de trucs.  » Continuer la lecture de L’Économie sociale et solitaire

C’est pas la fin du monde … mais faut tout réinventer !

Une conférence de Gwennyn TANGUY

Les désastres écologiques planétaires sont accablants. Il nous faut pourtant éviter de sombrer dans un sentiment d’impuissance.
Ce constat jalonne la vie de Gwennyn TANGUY, tour à tour ingénieure en énergétique, militante écologiste, décroissante et parfois résignée.

Cette conférence gesticulée alterne entre ses questionnements et expériences personnelles et la présentation de travaux de recherches pluridisciplinaires.Entre lucidité et optimisme, c’est une invitation à prendre du recul et à agir en conscience.

 

 

Travail libéré, démocraties monétaires et autres rêvolutions

Une conférence d’Alexis LECOINTE

D’où ça vient, où ça va ?

Ma première conférence gesticulée, en 2013, le passé, c’était BASICONF : le socle de mes réflexions sur la société au travers des revenus de base. La future conférence gesticulée, pas encore écrite, le futur, ce sera FINICONF : sur la dépatriarcalisation, la fin d’une trilogie. La conf actuelle, le présent, c’est TRANSICONF : la transition entre les réflexions sur monnaie – travail et patriarcat – sexisme.

Continuer la lecture de Travail libéré, démocraties monétaires et autres rêvolutions

Lâcher prise artistique et conviction politique

De et par : Arnaud De Maria

Pour faire de l’ingénierie une science humaine et sociale

Arnaud, jeune ingénieur diplômé d’une petite école d’Ingénieurs de la région Tarbaise, tente de dévoiler les dimensions politiques du métier d’ingénieur.e. Son parcours de militant a été marqué par un père travailleur social et sa passion pour les arts inspirée par une mère qui ne jure que par Magritte. C’est à une rencontre paradoxale entre ces deux mondes riches en émotions et l’univers machinique de l’ingénierie, qui amène Arnaud à questionner le métier d’ingénieur.