Philippe R.

RUFFIN Philippe

Conférence : Vends, Vendons, Vendez !

Naissance le 3 mai 1955 à Maisons Laffitte (Yvelines)

Parents Père comptable (cadre) aux idées très à droite.  Ma mère a été couturière et garde une nostalgie profonde pour la vie de bohème qu’elle a vécu un temps alors qu’elle exerçait au sein d’un atelier à Paris, au Sentier. Sans emploi plus ou moins à l’époque de ma naissance, elle a du monde qui l’entoure une vision profondément humaine.

Jeunesse dans une petite commune de banlieue parisienne, coincée entre Seine et  forêt qui limite l’espace urbain sur une étroite bande le long du fleuve, et en face, juste en face, sur la plaine qui va jusqu’à Paris, à partir de 1962, le premier supermarché, le premier Carrefour de l’histoire, le premier temple de la consommation de masse, à deux pas du plus grand bidonville parisien de l’époque.

En septembre 1973  j’adhère aux jeunesses communistes, puis au PCF quelques mois plus tard lors des élections présidentielles de 1974.  Je le quitte en 1979 lors de l’entrée des troupes soviétiques en Afghanistan.

Etudes d’abords techniques biologie-biochimie (d’où mon aisance pour tout ce qui concerne le domaine de la chimie), agronomie option gestion, ce qui n’a rien à voir avec ce qui précède. C’est comme ça.

Formation Commerce 1 an à mi-temps (1984). A la sortie j’entre dans une entreprise spécialisée dans les demi-produits plastiques (entendez « produits non-finis »).  Aujourd’hui je suis toujours dans cette spécialité, mais après avoir changé 3 fois d’employeur.

En 35 ans de carrière dans le commerce j’ai connu presque toutes les formes que revêt le métier : porte-à-porte du vendeur de base, démarchage téléphonique, marchés de plein-air et salons d’exposition, vendeur itinérant, agent ou employé technico-commercial, vendeur sédentaire, cadre commercial, responsable produit. L’évolution de ce monde particulier m’amène progressivement à prendre le recul nécessaire à l’analyse et à la prise de conscience que ma profession est devenu un outil de destruction du lien social, mais aussi que ma vocation désormais est de transmettre ce que j’ai appris et compris.

Dans les années 2012/2013 je prends connaissance du phénomène de la « conférence gesticulée » par l’intermédiaire de ma fille et d’un neveu impliqué dans le mouvement et je décide en 2015 de sauter le pas en m’engageant dans une formation de « conférencier gesticulant » existent.

La suite se résume par : L’Ardeur, Frank LEPAGE et Thierry Rouquet. La suite vous la verrez en m’invitant.

Conférence(s)

Formation de Conférencier.e gesticulant.e

  • Année : 2015
  • Organisme : L'Ardeur
  • Lieu : Landelau puis Goutelas

Autres Formations

Coordonnées

  • Adresse : 94230 CACHAN
  • Site web :
  • Contactez-moi par mail