Philippe CAZENEUVE

Philippe Cazeneuve - Conférence gesticulée "De quelle Humanité le robot est-il l'avenir ?"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 1h à 1h30
  • Création : 2017

Mots-Clés

Automatisation, Emploi, Intelligence artificielle, Nouvelles technologies, Numérique, Robots, Travail

Gesticulant.e

  • Localisation : Lyon Métropole 69230
  • Formation : Vent Debout

==> Contacter Philippe

A quoi rêvent les  robots ?

A quoi ressemblera travail de demain ? Une société robotisée est-elle forcément une société déshumanisée ? L’inquiétude face à ses mutations à venir est-elle un truc de vieux cons ?

L’actualité de la robotique et de l’Intelligence artificielle apporte chaque semaine de nouveaux sujets de débats : la voiture sans chauffeur, la livraison par des drones, les chatbots et les assistants personnels, le travail du consommateur, les systèmes de prévision ou de décision construits sur des masses de données collectées à notre insu, le statut juridique de la « personne électronique » …

Après TIC-TAC, le Temps c’est de l’Argent, conférence gesticulée qui questionnait le rôle du numérique sur l’accélération de nos rythmes de vie, Philippe Cazeneuve poursuit l’exploration de des rapports complexes et complexés des humains avec les technologies.

L’intelligence collective plutôt que l’intelligence artificielle

(Interview)

Pourquoi le thème des robots ? En quoi la question te touche-t-elle personnellement ?

J’ai une formation de sociologue et dans les années 80, comme je m’intéressais à la pédagogie dans la formation pour adultes, j’ai commencé à travailler dans une boite qui développait des logiciels d’Enseignement Assisté par Ordinateur. « Des ordinateurs qui prennent la place des professeurs ! » C’est comme ça que c’était perçu par beaucoup d’enseignants. Après quelques années, j’ai repris des études, participé à des projets de recherche en pédagogie pour mieux comprendre pourquoi ces outils étaient loin d’être aussi efficaces qu’on le proclamait. Je me suis intéressé aux recherches de Seymour Papert sur la création d’environnements d’apprentissage, tels que la tortue Logo. On peut utiliser des ordinateurs ou des robots pour que des enfants apprennent à programmer, ou bien les utiliser pour programmer les enfants. Ce n’est pas exactement la même chose …

Donc je suis animé par cette question depuis longtemps : Qui programme qui ? Qui commande quoi ? Qui à l’initiative de … ? C’est un fil conducteur de mon parcours professionnel dans l’appropriation des usages du numérique par le grand public.

Comment fait-on pour résister ? Comment peut-on agir ?

Une des possibilités, c’est l’intelligence collective (plutôt que l’intelligence artificielle …) : s’organiser au niveau du travail pour créer des emplois polyvalents où chacun est amené à faire aussi bien des tâches spécialisées, que des tâches généralistes ou des tâches qui nécessitent des interactions humaines. Soyons capables dans notre organisation du travail de répartir le travail autrement afin d’éviter des spécialisations dans des jobs qui sont facilement automatisables.

Bernard Stiegler, dit que les technologies sont des Pharmakon, au sens de la racine grecque qui a donné pharmacie, pharmacopée … c’est à dire que c’est à la fois un poison et un remède. Ce qui est dangereux, utilisé à dose homéopathique, a le pouvoir de nous soigner. Ces outils numériques ou robotiques, ont une puissance de nuisance exceptionnelle. Si on veut lutter à mains nues, la partie est perdue d’avance. Mais utilisées à dose plus faible et adaptée, ces technologies pourraient avoir moins d’effets négatifs et se révéler au contraire des leviers utiles pour lutter contre une société entièrement automatique.

Le/La gesticulant.e

A tenté de devenir éducateur sportif, ceinture noire de Sociologie, scénariste de logiciels ludo-éducatifs, concepteur pour le minitel puis l’internet, didacticien des sciences, ingénieur pédagogique, animateur multimédia, médiateur numérique, conférencier … Après s’être agité dans tous les sens, l’art de la parole gesticulée l’a saisi en plein vol. J’ai passé 25 ans de ma vie professionnelle à accompagner le développement des technologies de l’information et de la communication, dans l’éducation et la formation, dans la sphère du travail, puis avec le boom de l’internet, dans la vie de tous les jours. Militant d’un Internet citoyen et non marchand à la fin des années 90, je ne me retrouve pas dans la privatisation actuelle du Net qui s’opère au profit de sociétés monopolistiques : Google, Apple, Facebook, Amazon, …
Mes autres conférences :
TIC-TAC, le Temps c'est de l'Argent
L'Écran ... Méchant loup ?

Galerie Médias

  • Site web : robota.link
  • Extraits vidéos

    Introduction – extrait 1

    Contacter Philippe CAZENEUVE

    Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur ENVOYER