Cette histoire ne parle (surtout pas) d’écologie

Une conférence gesticulée de Nat’

 Qui agit ? Qui raconte ? L’importance des belles histoires dans les luttes

De quoi on parle alors ?

  • On y parle de comment passer de la rénovation énergétique aux arts de rue en toute logique,
  • On y parle de l’importance des histoires, récits dans nos comportements,
  • On y parle de rapports de forces, entre fiction et réalité
  • On y parle de stratégies pour l’avenir.

C’est quoi les thèmes ?

  • Géopolitique : énergie, croissance, lobby, inégalités, privilège…
  • Politique : démocratie, écologie politique, capitalisme…
  • Biologie évolutionniste : génétique, culture, récits…
  • Luttes : stratégies, spectacle, propagande…

Synopsis :

« Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme », c’est ce que je répond quand on me demande ce que mes études en « réhabilitation énergétique du patrimoine bâti » m’ont apportées. Mais j’ai aussi retenu, dans ce monde d’équations, que chaque terme doit être employé avec précision. Aussi je n’ai pas pu m’empêcher de m’interroger sur la transformation du terme ‘écologie’ :

Quand on pose le terme « écologie » aujourd’hui, ça veut dire quoi ?

Et bien ça veut dire tout et n’importe quoi, ça dépend qui le prononce. Comment est-ce possible ?Question complexe, mais qui trouve des pistes de réponse dans les outils du spectacle-vivant.

Nat’ nous raconte son cheminement depuis ses études jusqu’à cette scène, en passant par le journalisme et la pédagogie. Une conférence entre remises en questions, spectacle-vivant -musique, conte, clown, théâtre-, et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

Dossier pro : Fiche descriptive / Fiche technique / Cette histoire ne parle (surtout pas) d’écologie / bandeau

A propos de la conférence

  • Une conférence de
  • Durée : Entre1h et 1h45
  • Publics : tout public
  • Année de création : 2019
  • Galerie Médias :