Chrystel CARPENTIER-MASSON

Chrystel CARPENTIER-MASSON - Conférence gesticulée "Partir en quête d'autres douceurs"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 1h40
  • Publics : Public adulte, ado
  • Création : 2022

Mots-Clés

Anti-capitalisme, industrie alimentaire

Gesticulant.e

  • Localisation : Lamballe Armor 22400
  • Formation : La Boite sans projet

==> Contacter Chrystel

Récit d’un sevrage du sucre industriel ou l’anticapitalisme vu de mon terrain corporel

Dans cette conférence je raconte ce que j’ai découvert sur le sucre, le candida albican, l’acidité du corps, les addictions, pancréas, colon, et ce que j’ai expérimenté, ma consommation de sucre depuis l’enfance, mes rdv médicaux et l’aventure de mon sevrage. J’ai eu l’impression, un peu décalée, d’avoir accompli une révolution. Certains montent des communes autonomes, d’autres défendent des territoires, bloquent des usines, détruisent des MacDo… Moi j’ai transformé mon alimentation… et cela a engendré une myriade de prises de conscience et de changements dans ma vie.

« Nous avons l’obligation historique de nous secouer et de nous regarder à l’intérieur. Que pouvons nous faire ? Nous ne pouvons pas sortir du système mais nous pouvons l’expulser de nos vies. Quel est le premier territoire que je peux libérer ? Sans tirer aucune balle ni construire aucun mur, rien, juste de la conscience, de la dignité, et de l’amour propre, et se dire qu’ici, dans ce territoire minuscule, individuel, tout petitou, qui ne fait rien, se dire qu’ici ils ne rentrent pas, ni Monsanto ni Coca-Cola, ni Nestlé, ici, non! » Abuela Kihili

Quand on commence à pointer son attention sur le sucre de fabrication humaine, on réalise que son rôle, sa place, est prépondérante dans l’histoire du capitalisme jusqu’à nos jours. Un produit très lucratif, toxique et addictif. Un produit phare de l’industrie alimentaire qui agit comme une drogue, un shoot, une promesse de plaisir facil, immédiat. Nous en consommons chaque jour, même peu, depuis le réveil et la petite enfance.
On n’imagine même pas comment pouvoir s’en passer complètement à moins de rencontrer d’autres qui le feraient… Je propose de vous décrire le chemin que cela a pris pour moi jusqu’à ce que je tente, encore, de sortir des grandes surfaces, de retrouver ma liberté, affranchir mes désirs et partir en quête d’autres douceurs.

Le/La gesticulant.e

Après des études de Sciences Politiques et un mémoire sur la mission de service public du spectacle vivant (...?), elle devient chargée d'administration et de gestion dans une cie de théâtre, serveuse à Montmartre, rmiste post situationniste, auxiliaire de vie auprès d'enfants en situation de handicap, puis comédienne... Elle crée des spectacles poétiques, intimes et politiques. Elle fait partie d'une génération qui s'est habituée à la pauvreté et s'attache plus à se défaire du capitalisme qu'à faire carrière. Progressivement, elle réalise que la lutte anticapitaliste peut commencer dans son assiette et la défense de son terrain corporel, non pas pour sauver le monde, mais juste peut-être pour se sauver elle-même. En 2019, elle décide de mettre un terme définitif à sa consommation de sucre industriel et d'en parler autour d'elle...

Galerie Médias

Contacter Chrystel CARPENTIER-MASSON

Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur ENVOYER