Quand j’entends siffler le train… de la laïcité

Une conférence gesticulée de Jean BEAUVAIS

… et Jean-Philippe GUILLEMET

La laïcité est-elle une valeur de la République ? Devrait-on par conséquent écrire « Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité » sur les frontons des bâtiments publics ? La laïcité est-elle une destination à atteindre, comme la disparition de toutes les religions et leur invisibilité dans l’espace public ? Peut-on être un « bon citoyen laïque » si l’on se pense « religieux » et que l’on est croyant ? Être laïque, ça veut dire quoi au juste ?

Mais où se trouvent donc les réponses à ces questions ? Où apprend-on vraiment ce qu’est la « laïcité » ? Dans la famille ? A l’école ? Ailleurs, dans les centres d’accueil et de loisirs, dans les clubs sportifs, en colonies, au travail ? Finalement, où et comment apprend-on à être « laïque » dans la vie quotidienne ?

Moi-même – éducateur spécialisé déjà à la retraite – et Jean-Philippe GUILLEMET – sociologue et formateur toujours en activité – n’avons pas vraiment gardé de souvenirs à ce sujet. Nous n’avons pas non plus le sentiment d’avoir transmis ou de transmettre un savoir précis à ce propos à nos enfants.

Nous avons donc décidé de partir en voyage avec le train de la laïcité, pour chercher des réponses et essayer de découvrir comment et pourquoi ce pays en est venu à s’attribuer le titre « d’État laïque », comment il fait passer le message à ses citoyens mais aussi à toutes les personnes qui viennent d’ailleurs, pour y vivre.

Nous vous invitons à monter dans ce train, qui fonctionne encore avec un moteur datant de 1905 ! Quand même ! Comme le dit un célèbre proverbe malien : « Pour savoir où l’on va, il est nécessaire de se rappeler d’où l’on vient ! Mais aussi comment on marche.» Quand on connaît toutes les pièces de ce fameux moteur âgé de 114 ans (en 2019), il devient possible de construire ensemble une réflexion et d’apporter des réponses aux questions qui animent, voire agitent notre époque et la laïcité « à la française », en particulier une : comment se fait-il que le débat sur la place de la religion dans l’espace public, qui aurait dû prendre fin avec la promulgation de la loi de 1905 revient régulièrement comme si rien ne s’était passé ?

A propos de la conférence

  • Une conférence de
  • Durée : 2 heures (au moins).
  • Publics : Adultes et jeunes lycéens.
  • Année de création : 2019
  • Galerie Médias :