Jean HORGUES-DEBAT

Jean HORGUES-DEBAT - Conférence gesticulée "Délivrons nous du mâle !"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 2h
  • Publics : adultes consentants
  • Création : 2019

Mots-Clés

Alternatives, Domination, Éducation, Émancipation, Famille, Identités, masculinité, Patriarcat, Sexisme, Sexualité, Violence

Gesticulant.e

  • Localisation : Gap 05000
  • Formation : L'Ardeur

==> Contacter Jean

On ne nait pas homme on le devient … ou pas !

Cette conférence aborde un sujet sensible et délicat, car il relie l’intime, l’inconscient, nos convictions personnelles aussi bien que la société et la politique….

L’égalité homme femme nous concerne tous (et pas seulement les femmes).  La question que je vais essayer d’aborder, en tant qu’homme, est celle du patriarcat : d’où il vient,  comment il se transmet, hier comme aujourd’hui ?

A partir de ma petite expérience d’homme lambda,  qui tente en plus d’être un allié du féminisme, et  de différentes sources universitaires et militantes,  je propose une grille d’analyse autour du mythe de la virilité qui nous emprisonne depuis des millénaires, les femmes comme la plupart des hommes.  Nous libérer du viriarcat demande de lutter pas seulement contre ses effets néfastes, mais aussi de l’attaquer à la source, pour nous en délivrer individuellement et collectivement. (d’où le titre ! )

Dans Une pensée en mouvement (Odile Jacob, 2009), Françoise Héritier écrivait :« Le point aveugle de l’anthropologie se situe dans le questionnement du statut du masculin… et plus précisément du masculin adulte… la virilité adulte dont on ne parle pas ». Souvent au cours de ces interventions, Françoise Héritier évoquait la nécessité de transformer la vision masculine, c’est-à-dire la vision que les hommes ont de la compréhension et de l’organisation du monde. Au risque d’en heurter beaucoup, elle pensait qu’il ne revenait pas qu’aux femmes de transformer les représentations et les injonctions dont elles étaient les victimes, mais que femmes et hommes devaient ensemble transformer la vision masculine du monde, voire qu’il fallait convaincre les hommes de s’attaquer par eux-mêmes aux représentations dont ils étaient tout à la fois les bénéficiaires et les victimes.

Cela interroge la construction de la masculinité, ou plutôt sa déconstruction pour en inventer de nouvelles… Vaste chantier !

Le/La gesticulant.e

D'abord tenté de servir le développement en Afrique avec mon diplôme d'ingénieur en énergie (solaire déjà), j'ai vite bifurqué pour tenter de changer les choses en France, en milieu rural dans les Alpes.
D'abord militant autour de l'objection de conscience et de la non violence active, le Larzac et l'anti-nucléaire, du soutien aux migrants. Je me suis plus tard impliqué dans la lutte pour l'égalité hommes-femmes, contre les violences sexistes et pour les approches de genre.
Le développement local, les services à la population, l'accès au numérique pour tous, l'économie sociale et solidaire, la participation citoyenne ont été les guides de mon engagement professionnel associatif pendant plus 40 ans, jusqu'à ma récente retraite.
Je poursuis bénévolement des engagements maintenant surtout sur les transitions d'une part (via CIPRA) et sur les nouveaux modes de coopération via l'Udsee05.
Mon autre conférence :
Gare au gorille !

Galerie Médias

Contacter Jean HORGUES-DEBAT

Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur ENVOYER