PASQUIER Camille

Auteur de la conférence gesticulée « … et baisse les yeux quand j’te parle ! »

En réalisant cette conférence j’ai la sensation finalement de renouer avec l’origine de mon métier de comédienne…

Dans la Grèce antique, lors des fêtes du vin, tout le village (bourré) dansait en rond autour d’un autel, on égorgeait un bouc et on chantait gaiement pour communiquer avec les dieux. Puis un jour, un bonhomme (bah oui, on est 5 siècles avant J.C…) donc un bonhomme, un peu plus inspiré par le vin que les autres peut être, saute sur le banc (saltare in banco, qui a donné « saltimbanque ») et se met à gesticuler en psalmodiant.

J’ose espérer qu’il en avait des choses à dire pour se placer devant tous et demander leur attention… Il semblerait que oui, car dans cette époque intense, le théâtre est alors devenu un lieu d’interrogations politiques.

Ok nous sommes en 2017 et non plus au temps de la Grèce antique. On peut néanmoins voir quelques similitudes, par exemple à Athènes 40000 citoyens, 160000 femmes et enfants sans aucun pouvoir ni aucun droit et … 300000 esclaves.. Tiens, ça me rappelle quelque chose de notre monde moderne.

2017.

On a arrêté de danser
On égorge plus de boucs (quoique)
On n’est plus forcément saouls pour aller écouter quelqu’un causer sur une scène
Et maintenant, en plus des bonhommes, des bonnes femmes aussi sautent sur une scène pour prendre la parole.

Cette scène c’est le lieu d’où l’on regarde et c’est le lieu depuis lequel on peut dire et c’est dingue comme il y en a des choses à dire en 2017. Ça donne même le tournis, surtout parce que ça urge… vive nos psalmodies politiques modernes.

 

Conférence(s)

Formation de Conférencier.e gesticulant.e

  • Année : 2017
  • Organisme : L'Orage
  • Lieu : Et Faits planète, Haute-Savoie

Autres Formations

Coordonnées

  • Adresse :
  • Site web :
  • Contactez-moi par mail