BRÉSOLIN Cynthia

Conférence : Expérience esthétique versus An-esthétise générale

Après une formation de plasticienne, je me suis orientée vers la théorie de l’art jusqu’au doctorat où j’ai tenté de déterminer ce qu’était, de façon transdisciplinaire, une œuvre d’art subversive aujourd’hui. J’ai obtenu ma thèse « l’accident esthétique » en 2010 avant de voir ma qualification de maître de conférence refusée par trois fois par le Centre National des Universités.

Après avoir pratiqué la recherche et été chargée de cours à l’université, j’ai sciemment choisie de quitter l’institution pour me réorienter, m’auto-formant à la critique d’arts vivants et arts de la scène.
Curieuse, constamment en quête d’inconnu, provoquant le risque, les lieux, moments d’impertinences, je traverse et éprouve les nouvelles formes et pratiques artistiques transdisciplinaires (comédienne, chant, performance, musicienne).
Façonnant et forgeant mes expérimentations par, avec et pour l’humain, c’est ainsi que j’ai donc naturellement atterri et plongé dans l’éducation populaire en montant une conférence gesticulée.

Aujourd’hui à la question « alors, tu fais dans la vie? »
poursuivant mes aspirations et inspirations, je réponds volontiers: « Je bidouille dans l’art »
Bidouilliste de l’art donc, certes, mais en gesticulationS.

Conférence(s)

Formation de Conférencier.e gesticulant.e

  • Année : 2015
  • Organisme : L'Ardeur
  • Lieu : Landeleau - Goutelas

Autres Formations

Formation Atelier d’écriture – GFEN (groupe français d’éducation nouvelle) – Bordeaux

Coordonnées