Pascaline LAFON

Pascaline LAFON - Conférence gesticulée "On laisse pas Pépé dans un coin"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 1h30
  • Publics : Tous Publics, professionnels du secteur médico-social, de l'animation sociale, aidants familiaux ou habitants
  • Création : 2021

Mots-Clés

Animation sociale, citoyennté, EHPAD, Formation, lutte contre l'isolement, Pluridisciplinarité, Vieillissement

Gesticulant.e

  • Localisation : Bordeaux 33
  • Formation : L'Ardeur

==> Contacter Pascaline

De la prise en charge à une prise en considération de la personne accueillie

Un nouveau défit sociétal est là : jamais eu autant de vieux si vieux. A l’heure où les EHPAD privés font la une des médias, n’est-ce pas tout un système qui est à repenser ? Comment envisager une prise en charge de qualité, une prise en considération de chaque personne âgée dépendante dans ces structures de vie en collectivité où les normes protocolaires font lois et le manque de moyens humains y est criant ?

Et quelle place donnons-nous à la parole de nos aînés ? Ont-ils leur mot à dire sur les contraintes que l’on va leur imposer ? Accompagner la dépendance, c’est se confronter à un système compliqué, aux multiples questionnements éthiques, aussi bien pour les familles que pour les professionnels. Comment parler de démarche d’amélioration de la qualité de Vie quand la prévention des maladies compte plus que le maintien des relations ?

Je vous propose de venir découvrir l’univers de ces métiers de l’accompagnement du Grand Age, au travers de mon expérience d’animatrice sociale en gérontologie. Un métier, une passion, mettre de la vie là où les personnes la terminent, un univers de blouses dans lequel l’écoute, l’empathie et le sens du vivre-ensemble restent des armes contre le blues. Ce professionnel est souvent méconnu, alors que ces diverses missions ne se résument pas au divertissement mais s’attellent au maintien du rôle social de nos aînés, au droit à la citoyenneté jusqu’au bout.

Parce qu’il est temps de s’interroger collectivement pour repenser la place de nos aînés et construire de nouvelles solutions,  je vous propose quelques pistes de réflexion sur cette belle aventure humaine qu’est l’accompagnement des anciens, ces futurs nous.

Le/La gesticulant.e

J’ai grandi dans une banlieue pavillonnaire avec un père ouvrier et une mère au foyer qui m’a initié à la pensée catholique et à l’esprit paysan, un pur produit de la classe moyenne des années 80, avec des rêves de Barbies et de Princesse Sarah. Seule fille de la fratrie, il m’incombait l’écoute, la douceur et le prendre soin des autres, moi, je ne rêvais que de révolutions, de créations artistiques libératrices et d’ailleurs. Après plusieurs années à bourlinguer de petits boulots dans les métiers de restauration, j’ai fait de mon goût pour écouter les vieux dans les bistrots, un métier, en devenant animatrice en EHPAD. Une expérience très riche de rencontres, avec certes un statut précaire, mais un métier qui a du sens, mettre de la Vie, de l’humain dans la relation de soin aux anciens, accompagner ces citoyens dans la dignité et jusqu’au bout... Et je m’y suis impliquée à fond, comprenant l’enjeu de l’accompagnement global et personnalisé dans ces lieux de Vie collective et j’ai pu observer la réalité des dysfonctionnements structurels. J’y ai aussi vu de belles volontés individuelles et de belles valeurs institutionnelles. Et pourtant toujours un manque de moyen criant et une organisation de plus en plus protocolaire... Or, accompagner le maintien de l’autonomie, c’est aussi développer des démarches autour de la puissance d'agir des habitants et de l'organisation communautaire des structures et c’est ainsi que je suis devenue coordinatrice de la Vie Sociale ( diplôme DEJEPS). J’ai participé à la création de nouveaux dispositifs expérimentaux devant répondre aux besoins de l’évolution démographique sur nos territoires : les Pôle Ressources. Ces derniers mettent en place des actions de prévention et d’accompagnement des personnes dépendantes et leurs aidants. J'interviens sur l'animation d'ateliers ou de formations d'éducation populaire, auprès des professionnels du soin et de l’animation sociale, des aidants familiaux, des jeunes en Service Civique ou encore des habitants afin d’aborder des notions tels que la communication adaptée aux personnes présentant des troubles du comportement ou encore la question éthique du risque dans la prise en soin des personnes. Après 15 ans au cœur des EHPAD, je partage mes « billes » pour mieux comprendre le fonctionnement de ces établissements, pour favoriser les relations intergénérationnelles ou encore, pour proposer des espaces qui laisse libre place à la parole individuelle et collective et qui réinterrogent les réalités croisées durant mon parcours professionnel.

Galerie Médias

Contacter Pascaline LAFON

Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur ENVOYER