David ROPARS

David ROPARS - Conférence gesticulée "Monplaisir mon cul ! une histoire de la politique de la ville et des quartiers"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 2h environ
  • Publics : A partir de 14 ans
  • Création : 2015

Mots-Clés

Animation socio-culturelle, Classes sociales, Mixité sociale, Politique de la Ville, Quartiers, Rénovation urbaine

Gesticulant.e

  • Localisation : 49000

==> Contacter David

Une histoire de la politique de la ville et des quartiers …

Racontée par un gars, venant de la classe populaire et ayant exercé les fonctions de : jeune de quartier mais sans casquette, habitant donc pas citoyen, bénévole associatif professionnel, caution morale et éthique pour des élus et des travailleurs de la paix sociale, militant berné, « artiste bourgeois » et directeur subventionnomane2 de Compagnie de théâtre.

L’histoire d’une ascension sociale où, comme dans tout bon récit de montagne, le héros se perd, chute et dois s’arrêter de gravir pour se rappeler d’où il vient et qui il est. En chemin nous croiserons différents sentiers :

  • De la culture bourgeoise comme système et rapport de domination
  • De classes sociales, et donc ça parle de capital financier, culturel et symbolique.
  • De la classe moyenne comme épouvantail à la convergence des luttes avec la classe populaire
  • Le leurre de la mixité sociale
  • De la violence des riches
  • Des ghettos de riches
  • De justices de classe (par exemple les comparutions immédiates / négociations pour fraudes fiscales)
  • De l’histoire politique des quartiers, de l’animation socio-culturelle et de la politique de la ville on remonte tranquille à 1880 jusqu’à nos jours et on constate que l’idéologie capitaliste est loin d’être innocente dans les maux des quartiers et l’existence même des quartiers tels qu’ils sont…
  • Des enjeux politique et idéologiques que cache une rénovation urbaine
  • De l’immigration, l’histoire Algérienne et la France, la 1 ère génération et celles qui suivirent, de ce que cache cette hérédité terrible symbolisée par « français d’origine de, issu de… ». A partir de là je fais aussi un petit détour sur les origines de la Brigade Action Criminalité

Le/La gesticulant.e

En 40 ans,  je suis passé de jeune de quartier à cultureux. David à 20 ans en 1997 quand il pense faire sa première rencontre avec la Politique de la Ville. En fait il comprendra bien plus tard que ça fait longtemps qu’ils se côtoient, elle et lui dans le quartier de Monplaisir, à son insu comme une histoire d’amour arrangée. Il continuera cette relation incestueuse (David est un enfant de la Politique de la Ville) jusqu’en 2013 … Pendant tout ce temps, afin de la conquérir, il aura appris son dictionnaire amoureux : lien social, interculturalité, public cible, projet, objectifs, axes prioritaires, participatif, habitants, démocratisation culturelle, territoire… Il aura pensé que ça voulait dire quelque chose même si ce langage lui était si étrange et si flou. Il aura crû que tout cet amour qu’elle semble porter à son quartier d’enfance allait aider les pauvres qui y habitent. Il aura espéré… Depuis leur séparation il essaye de comprendre pourquoi il a été contraint à cette relation, pourquoi d’autres y sont forcés sans même le savoir, pourquoi d’autres la désir comme il l’a désirée, pourquoi d’autres lui sont encore si fidèles, pourquoi d’autres continuent à y croire... Et pourquoi on ne la balance pas à la déchetterie cette vieille Milady des gouvernements ?

Galerie Médias

Contacter David ROPARS

Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur ENVOYER