Née à Buenos Aires, en Argentine dans les années 50, où elle a vécu jusqu'à l'âge de 22 ans, de père syrien et mère d’origine roumaine et palestinienne, militante politique de gauche, Daniela quitte le pays sous la dictature militaire et s'exile en France à la fin des années 70. Après avoir exercé plusieurs métiers, elle devient monteuse de films documentaires, et à l’âge de 35 ans, embrasse le métier de sage-femme, comme une forme de réparation des violences subies sur son corps de femme et une nouvelle manière de changer le monde, « une naissance à la fois » Daniela vit actuellement en France, après avoir travaillé auprès des femmes dans plus de 20 pays, dans les hôpitaux, dans des maisons de naissance, à domicile et comme sage-femme dans l'aide humanitaire.

Prochaine date

Aucune représentation à venir

Contact

Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur Envoyer