Transclass Express

Conférence de  Maxime Mariette

Histoire sociale d’un prof de philo qui déraille ou comment on fabrique les chouchous et les cancres

 

 

Il paraît que quand on veut on peut.  Il paraît qu’il suffirait de travailler pour réussir et s’élever socialement. Il paraît que le talent ça compte ! Il paraît que lorsque nous faisons un choix, nous en sommes entièrement responsable. Il paraît qu’en nous il y a quelque chose qui s’appelle la liberté individuelle. Il en paraît des choses.

Et si ce n’était pas si simple ? Et si s’élever dans l’échelle sociale, ce n’était pas le fruit d’une volonté libre mais le résultat d’une souffrance sociale si intense qu’elle nous force à prendre la fuite, à laisser tomber, sans forcement le comprendre, notre milieu d’origine ? Et si le capitalisme, c’était d’abord une histoire d’affects sociaux ?

À travers son récit, Maxime analyse ce que l’on apprend réellement à l’école et comment on l’apprend. De la reproduction sociale au mythe du self made man. il est ce qu’on appelle un transclasse, c’est-à-dire quelqu’un qui est passé d’une classe sociale à une autre. Il raconte donc aussi comment ces trois petits pour-cent annuels se retrouvent sommés de fuir leur origine pour une vie que l’on dit « meilleure », et les conséquences qui en découle.

Une conférence qui donne des clés de compréhension concernant l’importance que revêt les structures sociales dans nos vies, et comment elles fabriquent notre rapport au monde, à soi et aux autres. À commencer par la famille, l’école et la culture.

Cette conférence est également un hommage à la culture du One Man Show francophone.

Un voyage en train de deux heures avec Maxime Mariette, un ancien professeur de philosophie qui nous raconte avec humour comment il est arrivé à comprendre que l’ascension sociale est une arme puissante du capitalisme.

A propos de la conférence

  • Une conférence de
  • Durée : 2h
  • Publics : Tout public
  • Année de création : 2017
  • Galerie Médias :

    SITE INTERNET

    FACEBOOK