Marc PION

Marc PION - Conférence gesticulée "Du tracteur à l'âne"

Thématique(s)

En bref

  • Durée : 1h30 à 2h
  • Création : 2012

Mots-Clés

Agriculture, Rural

Gesticulant.e

  • Localisation : Concarneau 29900

==> Contacter Marc

Les prochaines dates

    Drôle de titre et pourtant c’est l’histoire d’un paysan qui, à l’âge de 12 ans découvre et déteste le tracteur, et qui, aujourd’hui, travaille la terre avec des ânes.
    C’est aussi l’évocation de l’exode rural, de la PAC et des politiques publiques agricoles.
    C’est encore le parcours d’un jeune couple qui s’endette pour devenir  » exploitant agricole » et qui comprend que son salut viendra de l’agriculture paysanne.
    C’est l’histoire du syndicalisme , des luttes paysannes et en particulier de Bernard Lambert, de la place des femmes et du patriarcat en agriculture.

    C’est surtout la prise de conscience que le temps libre et la réflexion collective sont des moteurs essentiels de l’émancipation.

    Pourquoi faire une conférence gesticulée ?
    Je voulais prendre la parole  pour dire ma vision de l’agriculture. J’aime aussi l’idée qu’on peut  militer et rigoler.

    Pour dire quoi de l’agriculture ?
    Que le métier de paysan est un beau métier très riche de savoirs, savoirs-faire …
    Que le capitalisme est le principal responsable de l’industrialisation de l’agriculture …
    Que c’est difficile pour les paysans de changer de systèmes de production …

    Je voulais parler de Danielle, de Bernard Lambert, de René Bodiguel, de Bernard Friot et de tous les gens qui ont compté dans mon évolution. Je voulais parler du patriarcat, de l’endettement, de l’agrobisness, de la décroissance. Je voulais parler des structures dans lesquelles j’ai milité : les CIVAM, la confédération paysanne, ATTAC, PROMMATA.

    Le/La gesticulant.e

    Fils de petits paysans berrichons, j'ai eu un parcours très classique : collège, lycée agricole. Après un bac D' j'ai quitté les études pour échapper à la pression paternelle et suis devenu salarié agricole pendant 3 ans. J'ai repris des études en 1981 pour passer un BTS productions animales en promotion sociale pour devenir formateur pour adultes au CPAR de Landivisiau (29).
    En 1988, je suis devenu avec ma compagne paysan : éleveur laitier très conventionnel (maïs + soja) puis durable (système herbager) enfin bio.
    En 2007, j'ai transmis l'élevage laitier à un jeune paysan pour devenir maraîcher bio en travaillant la terre avec des ânes.
    En 2010 J'ai de nouveau transmis le maraîchage à une jeune paysanne pour cultiver mon autonomie alimentaire dans un petit collectif. Aujourd'hui j'ai des chambres d'hôtes paysannes avec le réseau accueil paysan et j'étudie la possibilité d'accueil social.

    Contacter Marc PION

    Remplissez ce formulaire, puis cliquez sur ENVOYER