Archives par mot-clé : Émancipation

Héritage(s) au pays de l’éducation populaire : Que reste-t-il de nos colos?

Une conférence gesticulée de Alice Trolet

Dans cette conférence gesticulée, je vous parle d’Héritage-S : familial, politique, collectif ou imaginaire… des valeurs humanistes de ma mère et de ma grand-mère, de mon contexte personnel aussi, qui m’ont amenée, pas à pas, sur le chemin des colonie de vacances…

Et puis, je vous parle d’Alice… et de mon pays des merveilles à moi : l’éducation populaire !!! C’est en retraversant le conte de Lewis Caroll, que je vous ra-conte ma propre aventure dans ce champ professionnel si particulier qu’est l’animation socioculturelle.

Aussi, je questionne dans cette conférence, l’éducation populaire et son évolution, qui  portent selon moi – pour chacun et chacune d’entre nous – un imaginaire bien particulier : héritage de notre vécu, de nos perceptions et de nos utopies personnelles sans doutes…

Entre histoire, théâtre et politique : Que reste-t-il de nos colos ? après plus de 150 ans d’Histoire républicaine… et libérale !

Parce que mon expérience au sein d’une fédération nationale d’éducation populaire m’a permis de comprendre qu’elle ne se situe pas – ou plus ?! – là où l’on nous dit qu’elle est !…

Je cherche ici, à soulever les lièvres – ou les lapins blancs !!! – qui nous font miroiter des valeurs démocratiques et d’émancipations alors que le rôle de ces associations a profondément changé depuis leurs créations…

Malgré des peurs, des doutes et quelques moments de solitude, je vous livre donc mon analyse sur les pratiques internes d’une structure – une institution – qui  joue sur nos espoirs et utopies pour mieux nous manipuler et nous diviser…

Pour autant, l’éducation populaire reste selon moi un outil d’émancipation incontestable, et c’est à nous de nous le réapproprier et en faire ce que nous souhaitons…

Déconne pas Manu

Conférence gesticulée réalisée par Renaud NAPOLEON

Titre : Déconne pas Manu

Sous-titre : Pourquoi les jeunes sont la caution nécessaire d’un système qui déraille ?

Synopsis : Les jeunes et les hobbits même combat, sous prétexte d’un voyage initiatique on se sert d’eux pour essayer d’administrer une cure de jouvence à un monde immobile et vieillissant. Heureusement ils peuvent trouver les armes pour les retourner contre les saigneurs des agneaux.

Mais encore : En utilisant des personnages et des scènes de l’ouvrage de Tolkien « le seigneur des anneaux » cette conférence  va mettre en évidence la façon dont les adultes en général instrumentalisent les jeunes. En effet, ayant longtemps été la caution jeune d’une fédération populaire, qui par ailleurs prône la participation des enfants et des jeunes, je peux aujourd’hui dire qu’on me faisait croire que j’étais « Aragorn » (le roi des humains) alors que je n’étais et suis toujours qu’un « hobbit » (créature fragile et manipulée). Heureusement mon parcours à mis en lumière quelques armes, quelques méthodes et outils de l’éducation populaire que je compte donner au plus grand nombre.

Le poil incarné : pilosité et corps des femmes

Conférence gesticulée réalisée par Estelle BROCHARD

De nos jours, en apparence, le poil est très peu présent sur le corps de la femme. Il peut pourtant prendre une place non négligeable dans son emploi du temps. Certains hommes pensent que, chez la femme, le poil n’existe pas, d’autres qu’il ne doit pas exister.
Depuis la nuit des temps, l’Homme porte ce petit être sur lui. Selon les cultures, on le fait disparaître ou on le vénère. Mais aujourd’hui, qu’en est-il ? Notre rapport au poil est révélateur de questionnements sociétaux plus larges : le rapport à notre corps, le regard d ‘autrui, les pratiques et différences entre les sexes, l ‘influence de nos cultures sur nos habitudes…
Le poil, un prétexte pour de manière décalée, révéler bien plus que ce qu’il n’y parait.

Crédit dessin : Jean Chauvelot

Nos ancêtres les Gaulois

Une histoire de la domination

Conférence gesticulée réalisée par Sylvain

Sylvain, à travers l’histoire de son père venu du Liban et de son accueil par la France, nous invite à nous interroger sur la grande histoire du Roman National, ainsi que son influence sur nos vies et les rapports de domination du passé et du présent. Le tout agrémenté de vrais morceaux de Dalida, d’accent et de taboulé. Liste non-exhaustive. Continuer la lecture de Nos ancêtres les Gaulois

Le corps des femmes

ou une autre histoire des agrumes

Conférence gesticulée réalisée par Laurence REEB

 

« Mon corps, mon choix », « Ne me libère pas, je m’en charge », « Mon corps m’appartient ». Différents slogans sur l’émancipation des femmes face aux injonctions sociétales portées sur leurs corps, nos corps. Mais qu’en est-il vraiment ? Notre corps nous appartient-il vraiment ? Partons donc de l’enfance pour nous arrêter à différentes étapes de la vie du corps des femmes et comprendre ce qu’il se joue socialement et politiquement. Et concernant les agrumes, vous comprendrez bien assez vite quand vous viendrez.

 

Salauds de pauvres !

Conférence gesticulée réalisée par Cécile

« Durant mon année de CM1 j’ai vécu deux événements marquants : j’ai découvert « Alice aux Pays des Merveilles » et j’ai attrapé des poux…
Aujourd’hui, devenue assistante sociale, je m’interroge sur la stigmatisation de la pauvreté ; de ses tenants et aboutissants au sein de notre système dominé par le modèle capitaliste.
Pour ce faire, je vais de nouveau suivre Alice dans ses aventures.
Prêts à sauter dans le terrier ?

 

 

Papa n’aime pas courir après les crabes

Une conférence de Laurent BLIN-SOURDON

CETTE CONFÉRENCE N’EST PLUS DISPONIBLE

Un mari, un père questionne les rapports sociaux de sexe.

C’est paradoxal, mais c’est la naissance de sa fille qui a permis à Laurent Blin-Sourdon de relire son parcours, de prendre conscience de la façon dont il s’était construit homme. Des assignations dont il tentait de se défaire, et de ce dans quoi il continuait à être englué. Des nombreux privilèges dont il abusait encore, également.

Lutter contre les injustices dont est et sera victime sa fille, avant qu’elle soit suffisamment grande pour se battre à son tour – si tel était son choix – commençait par la nécessité de s’interroger sur sa position héritée au sein d’un groupe éminemment dominant, celui des hommes. De commencer à œuvrer, avec ses moyens, pour une société plus respectueuse de l’égalité entre les hommes et les femmes.

DATES 2019-20

  • Samedi 2 février, à 18h, au bar de la Poste à Guéret, Planning familial de la Creuse (23).
  • Jeudi 7 Mars, à 20h au Pilier Sud de St Michel les portes, Association Béchamelle (38).
  • Vendredi 8 mars, à 20h30, « Les Elles de Noisy », Hall Jean Marais de l’Espace Michel Simon à Noisy-le-Grand (93).
  • Lundi 11 Mars, à 18h30 à Echirolles, Centre de planification du planning familial / La maison de l’égalité Femmes-Hommes / l’Agence pour le Quotidien (38)
  • Samedi 16 mars 2018, à 16h30, MJC Montplaisir, Lyon, dans le cadre du Festival de conférences gesticulées, « tremplin découverte » (69).
  • Lundi 18 mars, à partir de 19h, Maison de l’étudiant Drôme-Ardèche, Valence, dans le cadre de cadre de la semaine nationale de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la LGBT phobie (26).
  • Samedi 13 avril, 18h, Le Barbar bar à Annonay, dans le cadre du Festival  » le festival de la grosse Mite » (07).
  • Mercredi 24 avril, 18h, Salle l’impro, 18h, Gap (05), organisé par Le Café des familles – Grandir ici.
  • Vendredi 10 mai, 14h et 20h, Jouy-le-Moutier (95)
  • Mardi 14 mai, Ville de Valence (26), dans le cadre des « Semaines des familles », Journée professionnelle « La place des pères dans l’accompagnement des familles ».
  • Dimanche 2 juin, Festival DEZ’ART DEZIK, Désaignes, (07).
  • Jeudi 27 juin, Association L’Esquif, Lyon (69)
  • Samedi 9 novembre, 4ème Festival de Conférences gesticulées en Forez, Château du Goutelas (42)
  • Jeudi 14 novembre, Fédération nationale des écoles des parents et des éducateurs, Granville (50)
  • Vendredi 15 novembre, Centre Socioculturel Loire-Divatte, Saint Julien de Concelles (44)
  • Samedi 23 novembre, Grandissons asso,  Cagnes sur mer (06)
  • Dimanche 12 janvier 2020, 18h , Association L’Esquif, Lyon (69)
  • Samedi 14 mars 2020, MJC Centre Social – Centre Culturel Louis Aragon, Portes les Valence (26)
  • Vendredi  27 mars 2020, St Donat sur l’Herbasse (26)

CETTE CONFÉRENCE N’EST PLUS DISPONIBLE

 

 

Fausse donne ou les chemins du pouvoir.

Conférence gesticulée réalisée par Christian et Jean-Louis COMPAGNON .

Personne ne le sait, mais leur père a failli être Président de la République. Et ça pose la question des accès au pouvoir, et ça nous invite à mesurer notre puissance d’agir ensemble.

Christian et Jean-Louis sont frères. Cinq ans les séparent. Et ce décalage de souvenirs provoque des différences d’appréciation subtiles. Issus d’un milieu très populaire, leur légitimité a été souvent mise à l’épreuve. Ils nous proposent de faire le point sur les violences sociales (symboliques ou non) auxquelles ils ont dû faire face comme leurs camarades de la même classe sociale.

Cette conférence gesticulée est rythmée par la musique que Christian et Jean-Louis pratiquent régulièrement (ils sont tous les deux musiciens) et par le jeu de tarot d’où sortent les dates et les personnages de la conférence.

C’est un parcours dans le temps, depuis les années 60, qui nous renvoie en pleine figure les ravages désastreux du capitalisme servi par l’oligarchie qui s’entretient et se perpétue au fil des gouvernements successifs, de manière éhontée.

Mais c’est aussi une invitation tonique et joyeuse à réagir, à s’emparer de notre condition de citoyen et à investir le quotidien de politique et de collectif. Pour résister, lutter, combattre.

 

Mourir pour des idées ? Fous rires pour s’engager…

Avec Julien Colmars et Maxime Laisney

Est-ce qu’on naît de gauche ou de droite ? Est-ce qu’on fait des choix par nous mêmes ? Est-ce que les militants sont des êtres humains comme les autres ? De quel bois se chauffent les révolutions ? Est-ce que les citoyens peuvent s’unir pour prendre et exercer collectivement le pouvoir ? Toutes questions auxquelles vous n’aurez pas de réponses… mais on va y bosser ensemble.

Une conférence gesticulée à 3 voix pour imaginer quel genre de fonctionnement de société et quel genre de citoyen-ne-s impliqué-e-s nous pourrions fabriquer, et être… parce que la Révolution, nous, on veut la faire ? Mais comment, comme qui, pourquoi ?

http://www.cooperativecitoyenne.fr/

« Nous ne sommes pas du même monde… » nous disent-ils. Mais heureusement…

« Nous ne sommes pas du même monde… »
nous disent-ils.

Mais heureusement…

L’art plastique et la création sont des outils du et de pouvoir …. Pourquoi ?
Pour la spéculation, la violence symbolique ou parce que, quand il et elle deviennent subversif.ve, elle et il sont dangereuse.x…?
Pourquoi devrait-on se les réapproprier?
Et pas juste en allant au musée ou dans une galerie…
Je suis artiste plasticienne, animatrice culturelle et maintenant conférencière gesticulante.
Je crois en l’émancipation par la création et en l’imagination comme outils très puissants pour la révolution afin d’enfin créer des mondes nouveaux.
Bienvenue dans cette conférence gesticulée, où je vous parlerai de mes balbutiements, de mes pérégrinations, et de mes prises de consciences politiques dans le monde merveilleux de l’Ahahahart Contemporain.
Et ça va être Chouette! ( ou Hibou !)

Conférence gesticulées réalisée par Mélanie SALA

Ma petite robe Rose et mes Nibards

Culture du viol, sexualité et féminisme

Conférence gesticulée réalisée par Julie TESSUTO

Ça me fatigue parfois d’être une femme. Pas que je veuille changer de sexe, non. Mais j’en ai marre… Marre d’avoir peur de rentrer tard le soir, d’avoir un décolleté trop profond, de ne pas jouir assez, de devoir répéter les choses pour être prise au sérieux… Et si nous étions nombreuses dans ce cas ? Et si le problème était sociétal, systémique ? En chanson et en musique nous abordons la culture du viol, l’éducation, la famille, mais aussi la sexualité et le plaisir féminin.

Cette conférence gesticulée – à la croisée de mon propre vécu et de savoirs plus formels – tente de déconstruire ici un pan du système patriarcal  et de proposer quelques pistes d’émancipation.