Il s’agit d’un Marathon de conférences gesticulées sur 2 jours, à l’invitation de la Compagnie L’Art de Vivre, dans le quartier de la Belle de Mai, Marseille. Il a été reporté et enrichi de 2 nouvelles confs, nous serons donc 6 ! Infos plus précises début mai, à la fin du confinement………..

Le samedi et le dimanche 12 et 13 juin 2021 à partir de 11h (le programme sera reprécisé bien sûr) au Comptoir de la Victorine

« Ces conférences gesticulées, c’est plein d’humour et d’auto-dérision, maladroit et puissant et il va sans dire que c’est anticapitaliste en diable ! Les conclusions décoiffent et proposent des moyens d’agir, du débat, du désir. »
Cie L’Art de Vivre

On va quand même pas leur donner les clés de la voiture ! – Claire HOFER

Une histoire vraie et une critique un peu méchante, politique, marrante, douloureuse, incomplète et partageuse de la communication publique, celle qui, normalement, est au service des citoyens, des associations, des services publics et des élus du peuple. (Durée 1h20)

Marche tout droit … Ou l’itinéraire de cette fille-là – Christelle PERNETTE

De Claude François à Louise Michel en passant par le « désespoir des singes », l’itinéraire d’une apprentie Claudette qui la mènera au syndicalisme de transformation sociale et à interroger la place des femmes dans celui-ci. (Durée 2h)

Le Bal contre-attaque – Pour en finir avec La Danse – Christophe APPRILL

Vous vous souvenez de votre premier baiser lors d’un slow à moitié raté ? Des râteaux ? Faire tapisserie en attendant l’élu(e) ? Les souvenirs de bal, ça marque un peu plus que les spectacles de danse contemporaine, non ? Mais que s’est-il passé dans les années 80 pour en arriver, même dans la danse, à regarder de haut, les danses d’en bas… ?  N’est-ce pas justement le moment où le néolibéralisme s’apprêtait à devenir la norme de nos vies ? Durée 1h20

Dernier tango pour les services publics – Thierry ROUQUET

Cela avait commencé dès 1981, quelques années avant le prémonitoire « 1984 » ! L’Argentine de Carlos Menem avait expérimenté les vagues de privatisations des « services publics ». Depuis, tout s’est enchaîné et déchaîné avec L’OMC en grand ordonnateur ; En France, l’enjeu avait été double : en plus de la manne financière que représentait des secteurs comme l’éducation et la santé, en finir avec le statut de la fonction publique était l’autre priorité. Attaché aux « services publics », il contenait en germe une subversion de l’ordre capitaliste qu’il fallait éradiquer au plus vite ! 2034, c’est presque demain, mais, il nous reste encore 14 ans ! (Durée 2h)

Moi Français-Juif-Arabe : Comment j’ai démissionné du sionisme / Michel BENIZRI

Je vous raconterai les faces visibles et cachées de l’histoire grande ou petite qui nous a conduits au conflit israélo-palestinien ; deux peuples (?) qui convoitent un même territoire sur lequel ils vivent. Et puisqu’il s’agit d’histoire(s), comment nous, espèce fabulatrice, les construisons-nous ?  Au service de quoi ? Au profit de qui ? (Durée 1h40)

Le mystère du journalisme jaune / Philippe MERLANT

Sur les traces de Joseph Rouletabille, Philippe Merlant part élucider ce très grand et très curieux mystère : « Pourquoi les médias sont-ils si souvent du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants ? ». Une enquête de l’intérieur, nourrie par quarante ans d’exercice du métier de journaliste. Et une invitation à trouver des pistes pour réconcilier information et démocratie. (Durée 2h)

 

Les mesures sanitaires en vigueur seront mises en œuvre pour votre accueil (nettoyage, ventilation, gel hydro-alcoolique à disposition …)