Tu ne seras pas une pédale, mon fils

Une conférence de Ronan PEROT
Visuel ConfG 2.2

Je me présente : j’ai 46 ans, je suis père d’un garçon qui a 18 ans maintenant.

Je suis blanc, français, breton, photographe amateur, fan de musique et de cinéma, amateur de rhum, animateur de métier et je suis homosexuel. Ça, c’est un truc en plus, mais pas LE truc en plus. C’est une chose parmi d’autres et je ne veux plus que ça soit LA chose qui me détermine. Mais ça c’est aujourd’hui, car ça n’a pas toujours été le cas. »

L’homophobie c’est d’abord de la honte, celle que l’on ressent quand on entend des insultes ou des blagues qui parlent de nous et nous humilient. C’est le regard des autres qui nous marque pour toujours. C’est parfois des coups que l’on prend, des gifles ou des coups de poing parce que l’on est différent. On apprend à vivre avec tout cela, à s’accepter en milieu hostile. On apprend à se protéger, avec de l’humour le plus souvent. On sélectionne son entourage. Et puis un jour on a le courage de se dire ce que l’on est et qui l’on aime, de le dire tout fort, aux autres. Le « coming out » c’est un moment important car on le pense ainsi, c’est d’abord blesser ceux que l’on aime et faire face à leur réaction, entre rejet et acceptation. Alors ce n’est jamais anodin. Quand on se lance, on ne sait pas ce qu’il va se passer, ce qu’il y aura après.

Avec force et émotion, Ronan, 45 ans, nous parle de son trajectoire, de son expérience. Grâce à des lectures, il a compris son parcours de vie et mis des mots sur l’homophobie intérieure qui l’a rongé. Il a fait face aux insultes et agressions entendues et vues. Et dans cette conférence gesticulée, il nous parle de ces prises de conscience pour enfin s’accepter et s’émanciper de la norme sociale qui l’a opprimée de nombreuses années. Il témoigne pour son fils et pour tous les jeunes, dont certaines et certains se cherchent encore. Il prend la parole pour dire à toutes et à tous qu’il est un citoyen comme les autres. Et que ça n’est pas grave d’aimer.

Cette conférence gesticulée est un mélange de choses vécues, de choses comprises (de l’expérience) et de choses apprises (par des lectures). Une façon de créer le débat. C’est un témoignage sur ces prises de conscience qui amènent aujourd’hui Ronan à s’engager pour lutter contre l’homophobie et les autres formes de discriminations (sexisme, racisme…).

ATTENTION ! La dernière représentation publique a eu lieu en janvier 2019. Elle ne tourne plus.

La conférence est visible sur la chaîne YouTube de Ronan Pérot et ici : https://www.youtube.com/watch?v=yFollfX4L9w&t=6s

Pour commenter ou entrer en contact : ronanperot@gmail.com

 

A propos de la conférence

  • Une conférence de
  • Durée : 1h30
  • Publics : tout publics / étudiants / lycéens / collégiens à partir de la 3ème
  • Année de création : 2013
  • Galerie Médias :

    MPT 21